D’essence, le parkour est un sport de déplacement consistant à passer d’un point A à un point B le plus rapidement possible et cela sans passer par la route classique. Pour y parvenir, les « traceurs » (pratiquants du parcours) combinent marche, course, escalade, sauts et glissades pour atteindre leur but et le tout avec une certaine  esthétique. Le parkour, de par sa nature requiert une bonne condition physique, de ce fait, il requiert un entrainement sérieux, rigoureux et régulier afin de maintenir une condition physique optimale. Ainsi, toute personne n’ayant pas la condition appropriée ne devrait pas s’y adonner sans mise en condition préalable.
La discipline a vu le jour dans les débuts des années 90 aux alentours de Sarcelles et Evry où des adolescents s’entrainent à des jeux d’agilité et de force visant à s’améliorer autant physiquement que mentalement. En 1997, ils forment un groupe dédié à la pratique : les Yamakasi. Le groupe est à l’époque formé de 9 jeunes.
La première grande médiatisation du parkour se fait en 1997 où ces 9 athlètes veulent participer à un événement qui est organisé par les pompiers à Paris où ils attirent l’attention grâce à leurs sauts impressionnants et l’agilité de leurs mouvements. Rapidement, ils sont remarqués par les médias, notamment le monde du spectacle et de
l’audiovisuel.
Au début des années 2000, le parkour connait un boom médiatique grâce aux différents œuvres cinématographiques, publicités et reportages. Puis en 2004 nait le terme anglophone « freeruning » qui permet d’imposer la discipline au niveau international et la placer en tant que véritable discipline sportive contrairement aux perceptions initiales.
De nos jours, la communauté du parkour Français se retrouve sur le site
fedeparkour.fr où des évènements et rencontres sont régulièrement
organisés.

Les préalables pour pratiquer le parkour

Comme mentionné précédemment, cette discipline requiert une bonne condition physique. De ce fait, une préparation et un entrainement physique sont nécessaires pour pratiquer.

L’entrainement physique

Nécessaire pour se maintenir en forme, plusieurs méthodes sont possibles. Notamment, l’entrainement au poids du corps au moyen de pompes, flexions, tractions et abdominaux. Des séances de courses régulières, et de musculation sont aussi nécessaires pour renforcer la condition physique.

L’alimentation

Une alimentation saine et équilibrée est nécessaire pour complémenter maintenir la condition physique que l’on aura développée au moyen des entraînements.

La pratique et la préparation

Notamment la pratique régulière des sauts et roulades sont un must pour pouvoir maîtriser la discipline. Et finalement, se munir des bonnes chaussures et effectuer les étirements avant les activités limitent grandement les risques de blessures.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publié.

Vous pouvez utiliser des tags et attributs HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.